Offre d'emploi - Assistant en suivi-évaluation

Ville
Bamako
Mise en ligne le
26-09-2017
SECTEUR D’ACTIVITE
Suivi Evaluation
SOciete
GIZ - BUREAU DE LA COOPERATION ALLEMANDE AU DEVELOPPEMENT AU MALI
SALaire de base
Non défini
Type d’emploi
Non défini
Heure d’emploi
Non défini

Assistant en suivi-évaluation


Tombouctou GIZ - BUREAU DE LA COOPERATION ALLEMANDE AU DEVELOPPEMENT AU MALI


 


 


 


Le «Programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP) » est un programme de la Coopération Allemande. Il est réalisé depuis 2008 par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), avec pour objectif : la population rurale travaillant dans l’irrigation de proximité améliore sa situation économique et nutritionnelle. Le programme est financé par le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ) et bénéficie des cofinancements de l’Union Européenne et du Ministère des Affaires Mondiales du Canada (AMC).


 


Trois composantes, étroitement liées concourent à l’atteinte de cet objectif : la composante 1 « Appui à la Direction Nationale du Génie Rural (la tutelle du PASSIP) pour la mise en œuvre du PNIP » en tant que cadre fédérateur pour l’irrigation de proximité ; la composante 2 « Formation continue de prestataires publics et privés ainsi que de paysans démultiplicateurs en irrigation de proximité » prévoit le renforcement des capacités techniques, pédagogiques et didactiques de ceux-ci pour une meilleure diffusion de leurs connaissances ; la composante 3 « Fonctionnalité et mise en valeur des AHA et valorisation des produits issus de l’IP » vise la transmission et l’application des connaissances relatives à l’exploitation et l’entretien des AHA, l’amélioration de la production agricole, la transformation et commercialisation ainsi que l’amélioration de la situation alimentaire et nutritionnelle au niveau des groupes cibles.


 


A la faveur de la modification de l’offre de la troisième phase du PASSIP en janvier 2017 suite aux fonds supplémentaires mis à disposition par le BMZ, une quatrième composante a été initiée. Cette nouvelle composante a été alignée avec les objectifs du PASSIP au cours de l’atelier de modification de la planification de la phase III du PASSIP, tenu en juin 2017.


 


C’est pour cette nouvelle composante 4: « Gestion durable des AHA dans le Delta intérieur du Niger», que  le PASSIP/ GIZ recherche un Assistant suivi-évaluation.


 


Le lieu d’affectation est la ville de Tombouctou.


 


Responsabilités du poste


 


Le/ la titulaire du poste sous la supervision du responsable Suivi-évaluation du PASSIP, aura pour mission de :


 


Mettre en œuvre le plan de suivi-évaluation sur le terrain au niveau de la région de Tombouctou ;


Exécuter et de faciliter l’exécution de toutes activités de suivi-évaluation de la composante 4 (C4) et d’autres projets du PASSIP au niveau de la région de Tombouctou, en lien avec l’assistante suivi-évaluation au niveau national chargée de SEWOH-SA/Rés et C4 ; les responsables de la C4 en collaboration avec le responsable Suivi-évaluation du PASSIP.


Attributions du poste


 


Activités spécifiques liées au poste :


 


Faire l’actualisation et l’alimentation régulières de la base de données de la composante 4 ;


Participer à la conception d’outils de collecte en collaboration avec le responsable suivi-évaluation et le reste de l’équipe de la C4 ;


Assurer le renseignement régulier et correcte de toutes les fiches de suivi de la réalisation de toutes les activités de la C4 en collaboration avec les conseillers, les services techniques locaux de l’agriculture, du génie rural et des ONG partenaires d’exécution, etc;


Faire le suivi régulier de la mise en œuvre des activités de la C4 sur le terrain en collaboration avec les services techniques et les ONG partenaires d’exécution ;


Contribuer à la préparation des TdR et participer au suivi des travaux des prestataires de la C4 sur le terrain ;


Assurer le partage régulier des données de suivi des activités, saisies et traitées avec les membres de l’équipe de la C4 ;


Participer à l’analyse des données collectées avec les conseillers techniques, responsables de la mise en œuvre des activités en collaboration avec l’assistante suivi-évaluation au niveau national, chargée de SEWOH-SA/Rés et C4 et le responsable suivi-évaluation;


Faire un rapport de suivi trimestriel axé sur l’actualisation des indicateurs d’activités de la C4 au responsable de suivi-évaluation du PASSIP;


Assurer le renseignement régulier des indicateurs de la C4 selon les fréquences indiquées ;


Nb : En plus des activités ci-haut citées, d’autres tâches supplémentaires pourront être confiées à l’assistant par le responsable Suivi-évaluation du PASSIP.


 


Participation à la gestion de la composante 4 :


 


Contribuer aux activités de planification et de revue périodiques des activités de la composante 4 ;


Participer aux différentes instances de réunion d’équipe de la C4 au niveau régional ;


Contribuer au suivi des impacts des interventions de la composante 4 ;


Assurer une communication et un échange d’idées réguliers avec le supérieur hiérarchique et les conseillers techniques de la composante 4 ;


Contribuer à la gestion des connaissances et à la capitalisation des acquis de la composante 4 ;


Participer aux rencontres de réflexions, de conception et d’échanges stratégiques de la composante 4 ;


Participer à la rédaction des rapports d’activités de la C4 (rapport annuel, et autres rapports requis) ;


Qualifications et aptitudes


 


Le/la candidat(e) doit avoir les qualifications et aptitudes suivantes :


 


Formation :


 


Être titulaire d’un diplôme supérieur en statistique, planification, agroéconomie, économie, agronomie/ développement local, sociologie, géographie ;


Avoir une bonne maîtrise du logiciel ACCESS et des connaissances approfondies en SPSS et EXCEL.


Expériences de travail :


 


Avoir au moins trois (3) ans d’expériences professionnelles en suivi-évaluation des projets/ programmes de développement, des ONG ou d’autres organismes de développement ;


Avoir des connaissances approfondies sur les méthodes qualitatives de recherche ;


Avoir l’habitude d’utiliser des méthodes ou des logiciels de collecte électronique des données de suivi-évaluation ;


Avoir travaillé dans le domaine de la sécurité alimentaire & résilience et de l’irrigation ou du développement rural ;


La maîtrise du SIG serait un atout ;


Avoir travaillé dans la région de Tombouctou ou d’autres régions du nord est souhaitable.


Aptitude au travail :


 


Avoir une bonne capacité de communication écrite et parlée ;


Maîtriser l’outil informatique et internet ;


Disposer à travailler en équipe, autonome et sous pression ;


Avoir une grande disponibilité de voyager sur le terrain et travailler avec les communautés villageoises de la région de Tombouctou, les services techniques et autres prestataires partenaires du PASSIP.


Langues parlées :


 


Maîtriser le français à l’écrit comme à l’oral ;


Maitriser une des langues couramment parlées dans la région de Tombouctou (songhoy, tamasheq ou arabe) et la connaissance du Bambara serait un atout.


Tout dossier de candidature doit inclure : (i) une lettre de motivation (maximum 2 pages), (ii) un curriculum vitae, (iii) des copies des diplômes, (iv) les coordonnées de trois personnes de référence et doit être déposé avec la mention « Recrutement Assistant suivi-évaluation/ Composante 4/ PASSIP-GIZ ».


 


Lieu de dépôt des dossiers :


 


Tout dossier de candidature avec la mention de l’intitulé complet du poste doit être:


 


i) soit déposé au bureau de la GIZ à Bamako, Badalabougou Est ; Rue 22; Porte 202 entre 9 heures et 16 heures ;


ii) soit envoyé par e-mail à : M. Quentin BOUCQUEY boucquey@giz.de


 


La date de clôture des soumissions est fixée au 4 octobre 2017, à 12h00. Si vous avez besoin de renseignements, adressez-vous par e-mail à M. Quentin BOUCQUEY quentin.boucquey@giz.de


 


La GIZ encourage les candidatures féminines et celles des personnes en situation de handicap.


 


NB : Seuls les candidats présélectionnés sur dossier seront contactés